Titre du projet : Reverdir Ségou

Présentation sommaire:

Le projet « Reverdir Ségou » s’inscrit dans le cadre de la séquestration du carbone à travers l’amélioration de la couverture ligneuse. Sa mise en œuvre basée sur une approche novatrice en matière de végétalisation des terroirs,  consistera à exploiter les opportunités qu’offrent les arbres en termes de services sociaux et/ou productifs

Les groupes cibles concernés par l’action du projet sont les collectivités locales, les associations et organisations paysannes notamment les  groupements d’hommes, de femmes, de jeunes,  les pépiniéristes (privés et villageois). Les bénéficiaires finaux sont non seulement les ménages dont l’agriculture pluviale constitue la principale source de subsistance, spécifiquement les femmes déjà engagées ou intéressées par la récolte, la transformation et/ou la commercialisation des PFNL (Produits Forestiers Non Ligneux) mais aussi de manière plus générale toutes les populations des villages et des communes concernées par le projet. Ces différents acteurs ont pris conscience de la nécessité de préserver leur environnement à travers des actions de reboisement, de mise en défens,  mise en place de conventions locales dans certaines localités et de développement d’activités génératrices de revenus autre que le bois et le charbon de bois afin de diminuer la pression sur les ligneux

Objectif de développement:

Contribuer à la séquestration du carbone par le biais de l’amélioration de la couverture ligneuse du Mali à travers des actions ciblées de végétalisation du terroir

Objectifs immédiats:

Végétalisation des terroirs réalisée par un changement social et environnemental des populations à la base (villages et communes)

Résultats attendus:

Résultat 1 : Tous les résidents des villages cibles ont pris conscience de la dégradation de leur environnement et développent des actions de restauration de la végétation ligneuse

Résultat 2 : Au moins 320 000 arbres seront plantés dans 70 villages en plantation privées, communautaires, et d’enrichissement des mises en défens et 10 hectares par commune de mise en défens contribuant à la séquestration du carbone de l’air.

Résultat 3 : Un système de gestion concertée des ressources naturelles opérationnel avec l’existence des conventions communales de gestion des ressources naturelles dans 10 communes

Résultat 4 :   Au moins 3 forêts communales ou intercommunales sont aménagées dans les deux cercles d’intervention du projet.

Partenaires du programme:

Le projet est financé par Tree Aid. Le service de cantonnement des Eaux et Forêts de Tominian, les comités de reboisements et les bureaux des deux coopératives font le suivi des activités de reboisement individuelles et collectives avec le Conseiller GRF

Durée du projet : Le projet couvre la période Mars 2013-Février 2017  |  Budget : 60 801 978 FCFA